Je m’engage dans la cité, jamais indifférent aux débats publics qui fondent la démocratie, que je perçois plus fragile qu’elle ne paraît.

Nous devons rester vigilants.

Des sentinelles.

A ce titre, policier près de vingt ans, j’ai observé les dérives possibles quand les valeurs fondamentales qui fondent nos sociétés ne sont pas identifiées par chacun, notamment les agents du service public.

En novembre 2008 les citoyens de Genève m’ont élu à l’Assemblée constituante pour une nouvelle Constitution genevoise. Ainsi avec 79 autres personnalités de la République et du Canton de Genève nous travaillons pour proposer, à la souveraineté populaire, une nouvelle Constitution. Cette aventure est un honneur. Mes travaux portent notamment sur les dispositions générales de la Constitution et les Droits fondamentaux.

J’écris pour discuter la société, la place de l’humain, les Organisations et le Contrat social. Qu’il s’agisse de mes romans, de mes essais, de mes articles, je reste attentif aux rapports entre les hommes.

J’ai encore la chance d’avoir été engagé, avec mon associé Frédéric Maillard pour accueillir, informer et former les nouveaux collaborateurs de l’Etat de Genève.

Le grand oral – 1ère partie

Le grand oral – 2ème partie